5 points pour améliorer son taux de transformation grâce à la méthode DISC

augmenter-ventes-batiment-profil-disc

Si vous êtes à la tête d’une entreprise dans le bâtiment ou si vous faites partie du service commercial de votre entreprise, vous êtes sensibilisé au taux de transformation de vos efforts commerciaux.

Accompagné de la marge et du chiffre d’affaires, le taux de transformation est l’un des indicateurs les plus suivis par les forces de vente. Dans cet article nous allons découvrir comment l’améliorer pour de meilleures performances.

Rapide rappel du taux de transformation

Petite piqûre de rappel, le taux de transformation est un indicateur défini par le nombre de projets signés divisé par le nombre de projets proposés, le tout multiplié par 100.

Un exemple concret :

Prenons un cas fictif pour mieux comprendre le taux de transformation.

Sur le mois de juin, vous avez :

  • 60 devis réalisés
  • 15 devis ont été signés par vos clients

Taux de transformation = (15 / 60) x 100 = 25%

Vous obtenez alors un taux de transformation de 25%.

Pourquoi est-il important d’utiliser le taux de transformation ?

Bien que le taux de transformation puisse varier de mois en mois, vous pourrez constater après plusieurs années que le taux de transformation est à quelques pourcents le même.

Avec cette donnée et celle de votre panier moyen (chiffre d’affaires moyen par vente), vous pourrez estimer le nombre de devis nécessaires tous les mois pour respecter vos objectifs de résultats.

Voici un exemple que vous pourrez répliquer avec vos propres données :

Objectif de CA annuel : 500 000 €

Panier moyen : 2800 €

Taux de transformation : 40%

Combien de devis ai-je besoin de réaliser à l’année ?

Nombre de devis par an = (Objectif de CA annuel / Panier moyen) / Taux de transformation

Nombre de devis par an = (500 000 / 2800) / 0.40

Nombre de devis par an = 446 devis soit une moyenne de 37 devis par mois.

Partant de ces chiffres, vous savez donc que chaque mois, vous devez réaliser environ 37 devis pour atteindre vos objectifs annuels.

Bien sûr, cette approche est théorique,