Coronavirus : comment relancer son activité BTP après le confinement

La période de confinement liée au Covid-19 a impacté de plein fouet les activités du BTP, mettant à l’arrêt la plupart des chantiers. Aujourd’hui, les entreprises du bâtiment peuvent réfléchir à leur déconfinement et envisager la reprise. Relancer son activité BTP, oui mais comment ?

Vos équipes et vos clients vont avoir besoin d’être rassurés, ainsi il va falloir communiquer de façon pédagogue sur les mesures mises en place. En tant que professionnel du bâtiment, vous devez mettre en place un certain nombre de mesures d’hygiène pour la sécurité de vos employés sur les chantiers. Les outils digitaux vous permettent d’une part, de prendre la parole sur vos actions et d’autres part, de mettre en place des opérations commerciales. Nous vous donnons quelques pistes pour redynamiser votre activité BTP après le confinement.

Rassurer ses employés après le confinement

Pour la plupart des entreprises des secteurs du Bâtiment, de l’Habitat, de l’Energie et de l’Industrie, l’activité a totalement cessé pendant toute la durée du confinement soit pratiquement 2 mois.

Cette longue période d’inactivité et la crise sanitaire, nécessite de rassurer ses employés quant aux mesures prises pour le déconfinement et la reprise du travail dans de bonnes conditions.

Quels moyens seront mis en place pour adopter les gestes barrières ?

La période que nous vivons actuellement, liée à la crise sanitaire du COVID-19 vous oblige à communiquer en interne sur le respect des gestes barrières et des règles d’hygiène qui devront être appliqués dès le déconfinement.

Vous êtes également dans le devoir de protéger vos salariés et de les équiper en masques, gels hydroalcooliques, gants et produits antibactériens désinfectants…

Bien évidemment, le port du masque et des gants pourront être adaptés en fonction des situations et des métiers. Posez-vous alors les questions suivantes pour vous aider à prendre des décisions et donner vos prérogatives :

Mes salariés travaillent-ils en équipe ? Travaillent-ils à moins d’un mètre les uns avec les autres ? Travaillent-ils dans des lieux confinés ou en extérieur ?

Le travail en équipe, en usine, dans un lieu confiné nécessitera d’appliquer des règles sanitaires plus strictes.

Quels seront les aménagements des conditions de travail ?

Déconfinement et reprise des travaux oui, mais avec quelques aménagements… A vos tâches habituelles de chef d’entreprise, s’ajoute celle de la sensibilisation de vos équipes sur les nouvelles conditions de travail qui doivent être respectées par tous.

Communiquez sur les aménagements des conditions de travail mis en place pour garantir la sécurité de vos collaborateurs. Pour vous aider dans cette démarche, voici quelques pistes que vous retrouverez dans le guide des bonnes pratiques sanitaires publié par l’OPPBTP en accord avec le gouvernement : https://www.preventionbtp.fr/Documentation/Explorer-par-produit/Information/Ouvrages/Guide-de-preconisations-de-securite-sanitaire-pour-la-continuite-des-activites-de-la-construction-Covid-19

Vous pourrez par exemple faire travailler vos équipes en alternance sur des plages horaires plus larges, ou bien déterminer des pauses déjeuners décalées afin d’éviter les contacts au maximum.

Par quels moyens communiquer ?

Après deux mois de confinement et la plupart des chantiers interrompus, la communication interne est essentielle pour mobiliser et motiver vos équipes.

Vous devez également informer vos collaborateurs des règles sanitaires et des nouvelles conditions de travail à respecter. Plusieurs moyens s’offrent à vous :

          Affichez les règles sanitaires et d’hygiène à appliquer au quotidien dans vos locaux par exemple.  

          Envoyez des notes d’information par mail ou par le biais de newsletters internes.

          Utilisez tous les outils digitaux auxquels les collaborateurs ont accès (intranet par exemple).

Rassurer ses clients quant à la reprise des chantiers

Reprendre rapidement une activité après le déconfinement est primordial pour de nombreuses entreprises des secteurs du Bâtiment, de l’Habitat, de l’Energie et de l’Industrie. Mais reprendre dans de bonnes conditions nécessite de rassurer et d’informer vos clients sur plusieurs points : votre disponibilité et les mesures prises pour lutter contre la crise sanitaire.

Disponibilité et réactivité des entreprises du BTP

Montrez-vous disponible et réactif auprès de vos clients pour cette reprise d’activité.

Dans un premier temps, contactez en priorité vos clients pour lesquels les chantiers ont été interrompus afin de réorganiser vos plannings. Rassurez-les quant aux dispositions prises pour assurer la continuité des travaux commencés.

Dans un second temps, listez les clients pour lesquels la validation de leur projet est restée en attente durant la période du confinement. Planifiez avec eux la date où débuteront les travaux

Relayer les informations relatives au COVID-19

Que vous soyez un artisan ou un industriel, informez vos clients de toutes les initiatives, engagements pris par votre entreprise. Par exemple si un don a été fait à une association ou si vous soutenez une cause particulière.

A circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles, informez vos clients de tous les aménagements qui ont été faits pour faire face à la crise sanitaire : adaptation de la production, des délais de livraison, des conditions de travail etc.

Intervention chez les particuliers, quelles-sont les mesures prises par l’entreprise ?

La reprise des travaux chez les particuliers pourra être un peu plus timide dans un premier temps. Votre devoir sera donc de les rassurer quant aux mesures prises par votre entreprise pour travailler sur les chantiers en toute sécurité et dans la protection de la santé.

Le guide des bonnes pratiques qui vient d’être publié par l’organisme professionnel de prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP) précise les conditions d’intervention permettant le respect des consignes sanitaires :

          Veiller à éloigner les habitants de la zone de travaux.

          Avoir un accès à un point d’eau avec du savon pour se laver fréquemment les mains.

          Désinfecter les surfaces de contact les plus usuelles (poignées de porte par exemple).

          Si une personne à risque ou malade a besoin d’une intervention urgente, un protocole spécifique sera adapté : déplacement en véhicule individuel, port du masque, des gants et d’une combinaison jetable.

Comment tenir informés ses clients ?

Pour informer vos clients sur ces différents points, priorisez les outils digitaux efficaces pour communiquer auprès du plus grand nombre.

La newsletter : à partir de votre base clients, créez votre newsletter en mettant en avant votre message principal : la reprise de votre activité BTP (par exemple). Vous pourrez également y ajouter des articles thématiques ou des actualités métiers publiés sur votre site.

Réservez sur votre site un encart dédié aux mesures prises pour le déconfinement et aux aménagements qui ont été faits pour lutter contre le COVID-19.

N’hésitez pas à partager et relayer vos actualités à votre communauté sur les réseaux sociaux.

Enfin, gardez à l’esprit que ces actions de fidélisation doivent s’inscrire dans une stratégie à long terme qui devront être maintenues même une fois l’épisode du COVID-19 derrière nous. 

Travailler son image de marque dans le BTP

Comment travailler son image de marque auprès de son audience ?

La crise sanitaire est une période propice pour mettre en avant ses valeurs. Cette période met en lumière les entreprises solidaires qui se mobilisent à leur niveau, que ce soit à travers la collecte de matériel pour les soignants, de dons ou parfois jusqu’à l’aménagement de production pour contribuer à la fabrication de gels hydroalcooliques ou de masques quand l’activité le permet. Bref, beaucoup d’entreprises se sont montrées solidaires et l’ont fait savoir en communiquant publiquement sur leurs initiatives.

Si votre entreprise a mis en place quelconques mesures liées à la crise du coronavirus pour apporter son aide, faites-le savoir. Il ne s’agit pas d’y voir un côté opportuniste. Au contraire, “vous êtes ce que vous faites” et communiquer sur vos actions permet à vos clients et vos prospects d’en savoir plus sur vous, vos valeurs et ce qui anime votre société. Cela peut leur donner envie de vous faire confiance à vous plutôt qu’à votre concurrent, il serait dommage d’oeuvrer dans l’ombre et de garder cela pour vous.

Toutes les entreprises du BTP n’ont pas eu l’occasion d’apporter leur aide comme elles auraient aimé pouvoir le faire, cela ne veut pas dire que ces entreprises n’ont rien à dire.

Le déconfinement approche et c’est l’occasion de prendre la parole pour montrer que votre entreprise rebondit et prépare l’après Covid-19. Votre présence est plus que jamais nécessaire pour redynamiser votre activité dans le bâtiment.

Par quels moyens communiquer sur son image de marque dans le bâtiment ?

Les relations presse pour relayer des initiatives innovantes

Plusieurs canaux de communication s’offrent à vous pour relayer des informations sur votre activité. Si vous avez fait preuve d’initiatives innovantes, les “relations presse” sont un bon moyen de les partager auprès des journalistes du bâtiment ou régionaux. L’information sera relayée et vous pourrez à votre tour communiquer sur ces relais à travers votre site internet et les réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux pour partager son contenu

Les réseaux sociaux pour les entreprises du bâtiment sont devenus incontournables pour communiquer sur leur activité. Que ce soit pour relayer de l’actualité secteur, de l’expertise métier, des réalisations de chantiers… Et en ce moment des informations sur la vie d’entreprise, ses valeurs, ses engagements et ses actions. Beaucoup d’entreprises ne savent pas quel réseau social choisir. Il est bon de mener une étude pour vérifier où se trouve son audience. En règle général, les entreprises du bâtiment peuvent investir :

  • Linkedin : pour relayer des actualités de fond et tout ce qui est lié à la vie d’entreprise. En ce sens, si on veut communiquer sur les actions mises en place pendant la crise sanitaire du coronavirus, ce réseau est opportun.
  • Instagram : pour montrer des réalisations de chantier avant/ après. On peut également faire du “storytelling”, autrement dit, communiquer sur la vie d’entreprise, ses valeurs et son histoire grâce aux stories Instagram.
  • Twitter : pour relayer des communiqués de presse et des informations innovantes aux journalistes très présents sur ce réseau.

La liste est non exhaustive, il s’agit de quelques conseils d’usage.

Un blog d’entreprise pour produire du contenu pérenne

Mettre en place un blog d’entreprise c’est s’assurer de faire vivre son site internet en produisant du contenu pérenne. Pour être à l’aise et être guidé dans la rédaction, le mieux est d’établir une ligne éditoriale (= une ligne directrice) dans laquelle vous déterminerez entre autre : les sujets à aborder : de l’expertise métier, des tutos, des témoignages clients et le ton à employer. 

Le blog d’entreprise s’inscrit dans une réelle stratégie éditoriale et au-delà, dans une stratégie Inbound Marketing qui vise à attirer vos prospects vers vous. La rédaction d’articles va servir à nourrir vos réseaux sociaux et à travailler le référencement naturel de votre site internet en vous positionnant sur des mots-clés opportuns liés à votre activité du bâtiment.

Redynamiser son activité digitale

Mettre en place une stratégie d’Inbound Marketing

La période de confinement a sûrement été propice pour réfléchir à l’avenir de votre entreprise, ainsi qu’à la stratégie digitale à mettre en place. Dans ce contexte la stratégie d’Inbound Marketing reste aujourd’hui incontournable.

Une stratégie de contenu efficace dédiée à votre spécialité BTP vous permet aujourd’hui de dynamiser différents leviers : 

Inbound marketing agence webmarketing Bati Visibilité

1 - Le référencement naturel de votre site

Le contenu produit sur votre site web est un outil majeur à mettre en place. Celui-ci peut prendre différentes formes : contenus textuels, images, vidéos, infographies. Ces contenus peuvent venir alimenter vos “pages services ou produits”. Il est également fréquent de mettre en place un blog au sein de votre site ou bien même un blog externe, qui vous permettront de mettre en exergue votre savoir faire.

2 - Les réseaux sociaux

Une fois ce contenu produit, il pourra être partagé sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter, Linkedin …). Cela permettra d’informer votre communauté, et surtout bénéficiera (si le contenu est pertinent) d’une bonne viralité sur ces réseaux.

Ces contenus mis à jour régulièrement permettront de faire vivre votre entreprise aux yeux de vos clients ou prospects. Un bon storytelling ou l’art de raconter votre histoire, fera de votre prise de parole sur les réseaux sociaux, un élément déclencheur d’un besoin existant.

3 - La newsletter

La newsletter reste un outil qui permet de toucher directement vos contacts en les informant de vos dernières actualités. Vous partagerez ainsi vos contenus à vos abonnés, ou votre base client. En travaillant ainsi ces 3 leviers, vous améliorerez les occurrences de contact. Vous multipliez de cette manière la répétition du message qui vous permettra d’attirer une audience intéressée par vos produits ou services.

Trouver des clients grâce à Google Ads

Google Ads est la régie publicitaire Google incontournable dans une stratégie d’acquisition client à court terme. Les internautes qui recherchent un produit ou service utilisent à plus de 90 % Google dans leur recherche. La sortie du confinement qui s’étalera sur plusieurs mois nécessitera de trouver des clients rapidement pour la survie de son entreprise. Pour un professionnel du bâtiment ou de la construction, cette stratégie s’avérera déterminante dans la recherche de nouveaux clients ciblés.

Le réseau de recherche

Le réseau de recherche Google permet à un internaute de taper sa recherche dans la barre de recherche Google. Cela permet aux professionnels du BTP au sens large (artisans, distributeurs, industriels) de placer immédiatement leur entreprise en haut des résultats de recherche. Cela permet aux personnes qui cherchent vos produits ou services de vous trouver rapidement.

Le remarketing

Comme vous l’avez certainement déjà constaté, il arrive parfois que certaines annonces publicitaires réapparaissent après votre visite sur un site internet. Cette pratique webmarketing s’appelle le remarketing (également connu sous les termes retargeting ou reciblage). 

L’objectif est de ne pas perdre l’internaute qui a déjà cliqué sur un lien sponsorisé, et de se rappeler à son bon souvenir. Vous travaillez ainsi votre notoriété. Il est fréquent de voir revenir ces internautes directement en tapant votre marque ou en saisissant directement le nom de votre site dans la barre URL de votre navigateur internet. 

Google Shopping

Si vous vendez des produits en ligne, vous devez impérativement utiliser le réseau Google Shopping. Cela vous permet d’afficher votre produit (photo, nom, boutique et prix) en haut des résultats sur Google. Cette technique est très performante si vous souhaitez vendre vos produits en ligne. 

Dans l’exemple ci-dessus, le réseau Google Shopping vous permet de visualiser tout de suite les marchands qui vendent des perforateurs Bosch, ainsi que les prix de vente.

Travailler son branding de marque

Au delà de la performance à court terme, votre entreprise peut travailler sa notoriété grâce à de nombreux leviers. Nous traiterons ici que de Facebook Ads et Google Display Ads. Mais il existe de nombreuses régies publicitaires qui permettent de travailler son branding (notoriété de marque) que nous ne traiterons pas ici comme (Instagram, Waze, Linkedin …).

Facebook Ads

Facebook Ads offre ainsi la possibilité aux entreprises qui le souhaitent de faire de la publicité. Le réseau social Facebook compte plus d’1,6 milliard de personnes qui sont en contact avec une petite entreprise dans le monde. Pour cela, différentes stratégies existent qui permettent de cibler localement les “réseauteurs sociaux” à cibler.

Google Display Ads

Comme nous l’avons vu dans la section précédente, Google dispose d’une régie publicitaire très puissante qui permet de travailler différents objectifs. Intéressons-nous à la stratégie Display de Google qui permet de cibler des audiences selon les critères suivants :

  • Audience sur le marché
  • Audience d’affinité
  • Audience similaire

L’intérêt de ces campagnes est de travailler votre notoriété par la répétition d’un message auprès d’une audience ciblée. Vous ne paierez que les clics. Les affichages ne sont pas facturés. Vous bénéficiez ainsi d’une forte exposition, dont seuls les clics seront facturés.

Transformation digitale de votre entreprise

La pandémie actuelle a nécessité la mise en place du télétravail (lorsque cela était possible) et a bouleversé les habitudes et les procédures habituelles des entreprises. Encore plus dans les métiers du bâtiment et des travaux publics, au delà du blocage des chantiers, cette période a peut-être révélé de grosses difficultés d’adaptation à la transformation digitale actuelle. Il est peut-être temps de faire évoluer les choses.

Faire un audit de son organisation

L’audit organisationnel est le point départ qui sert à faire un diagnostic de votre organisation actuelle. L’audit en organisation d’un service ou d’une entreprise permettra de lister les tâches de vos collaborateurs et de mesurer pour chacune de ces tâches les éléments suivants :

 

  • Le temps passé à la tâche
  • Le degré d’autonomie du salarié dans cette tâche
  • Sa capacité à transmettre à d’autres collaborateurs
  • L’intérêt du salarié pour la mission
  • La digitalisation de la tâche
  • La capacité du salarié à bien utiliser l’outil digital
  • La capacité de l’équipe à gérer l’ensemble des missions nécessaires au bon fonctionnement du service ou parfois de l’entreprise.

 

Tous ces métriques une fois évalués permettront de mettre en avant les failles de votre organisation. Cela permettra au chef d’entreprise, Responsable RH, ou chef de service de faire évoluer son effectif afin de gagner en efficacité. Il sera peut-être nécessaire d’organiser une formation des équipes à l’utilisation du système d’informations, accompagner le chef de services dans la conduite du changement, optimiser et réorganiser certains process, sans que cette liste ne soit exhaustive…. Bref vous l’aurez compris, l’audit organisationnel est le point de départ d’une réorganisation réussie.

Faire évoluer ses process

Comme nous venons de le voir précédemment, l’audit organisationnel est l’outil qui mettra en relief les points d’amélioration de votre structure. Pour aller plus loin, une analyse des processus mettra en exergue les tâches à optimiser afin d’améliorer votre processus global comme le montre l’image présentée ci-dessous :

Pour cela la cartographie des processus de l’entreprise est une étape qui décrira les tâches des collaborateurs dans un processus global. Cela implique de nombreux facteurs impliquant : l’humain, l’organisation, le système d’information …. entre autres.

La période actuelle post covid-19 nécessite un redémarrage optimum et une fluidité dans vos procédures qui vous permettra un gain de temps dans les actions de chacun. Le monde du bâtiment et de la construction n’échappe pas à cette règle, car vous êtes très certainement tiraillé entre votre exploitation terrain que vous maîtrisez et la performance en termes de relation client qui doit être améliorée

A titre d’exemple, de nombreux professionnels sont confrontés à des retards dans la réalisation de leurs devis ou de leur chiffrage suite à une pré-visite de chantier. Ce retard peut s’avérer catastrophique dans la relation avec votre prospect qui peut être tenté de travailler avec un prestataire dont la réactivité est plus importante. Nous verrons dans le point ci-après qu’un CRM adapté peut vous être utile.

Autre point qui mérite souvent d’être amélioré est la centralisation de l’information et la digitalisation de vos méthodes de travail. Nous rencontrons souvent des répétitions de tâches qui font perdre beaucoup de temps aux équipes en place. La rupture de charges, comme nous l’appelons en organisation, est souvent un fléau dans le développement de votre business. 

Mettre en place un CRM / ERP spécialisé BTP

Comme nous venons de le voir précédemment l’organisation de votre entreprise repose sur des outils digitaux qui aident les équipes à avoir une meilleure efficacité.

Parmi ces outils, l’utilisation d’un CRM (Customer Relationship Management ou Gestion de 

la Relation Client) vous aidera dans la gestion des informations et la relation client. Il existe certains CRM spécialisés dans les métiers du bâtiment comme : Efficy, Everwin, Infocob, Divalto ou CapVision. 

 

L’intérêt majeur d’un CRM est de pouvoir optimiser au mieux la gestion de sa relation client de la première prise de contact, en passant par la gestion des opportunités d’affaires, la gestion des devis et jusqu’à la facturation client. Certains CRM combinent également la fonction d’un ERP (Enterprise Resource Planning ou Progiciel de gestion intégré) en gérant les flux logistiques, ou les chantiers, …..

Le parcours du client a une importance majeur dans la gestion de votre relation client. La diversification des canaux d’acquisition (magasins physiques, web, réseaux sociaux, appels d’offre) nécessitent de concevoir des schémas de collecte de données efficaces, un traitement et une exploitation de celles-ci qui permettront in fine des performances commerciales accrues.

+ de conseils en communication et marketing digital appliqués aux métiers du BTP

Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque mois de nouvelles ressources pour construire et perfectionner votre stratégie digitale sur les marchés du Bâtiment, de l’Habitat, de l’Energie et de l’Industrie

Partagez cet article :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email