Quelle stratégie de communication digitale pour les entreprises du BIM ?

Le BIM (Building Information Modeling) est une méthode de travail qui facilite la conception, la construction et l’exploitation des bâtiments grâce à des outils numériques. En s’appuyant sur une maquette numérique, des logiciels de calcul et des outils de collaboration, le BIM facilite la communication entre les différents intervenants d’un projet de construction, de sa conception à son exploitation. Le BIM concerne donc tous les professionnels du bâtiment : maîtres d’œuvre, maîtres d’ouvrage, architectes, bureaux d’études, entrepreneurs et exploitants.

Le BIM représente aujourd’hui un fort potentiel pour le secteur de la construction : il permet de réduire les coûts de conception et les risques d’erreur, mais aussi de prévoir les comportements des bâtiments, notamment en termes de consommation énergétique et d’entretien. Il est donc lié à des enjeux de développement durable, mais aussi de formation professionnelle, car la grande majorité des professionnels du bâtiment n’est pas encore formée au BIM.

Les acteurs du BIM sont principalement des éditeurs de logiciels de modélisation, de calcul et de simulation, des plateformes de collaboration ainsi que des plateformes d’objets BIM. Pour ces entreprises du numérique, il est important de construire et de mettre en place une stratégie de communication digitale solide, non seulement pour sensibiliser les professionnels du bâtiment au BIM, mais aussi pour se démarquer sur ce marché fortement concurrentiel.

livre-blanc-communication-bim

Téléchargez le livre blanc

"Quelle stratégie de communication digitale pour les entreprises du BIM ?"

J'accepte l'utilisation de mes données*

Le point sur le marché du BIM

En France, le BIM est encore peu pratiqué par les professionnels du bâtiment. Si 87% d’entre eux disent connaître et comprendre le processus BIM, seuls 6% déclaraient en 2020 y avoir recours dans leurs projets (source : « Baromètre 2020 sur l’usage du numérique et du BIM par les professionnels de la construction », Plan BIM 2022).

Les maîtres d’œuvre et les grosses entreprises en avance sur le BIM

Les maîtres d’œuvre, en particulier les architectes et les bureaux d’études, sont les professionnels qui utilisent le plus le BIM (28%). Les maîtres d’ouvrage privés (9%) et les professions annexes (géomètres, assistants à maîtrise d’ouvrage, bureaux de contrôle ; 6%) l’utilisent peu, même s’ils sont pour la plupart convaincus de son utilité.

En retrait, les entreprises de travaux (2%) et les industriels (1%) sont encore très éloignés du BIM, l’utilisent très peu et le considèrent comme un enjeu stratégique ou important pour 30% d’entre eux.

Le niveau de connaissance et d’utilisation du BIM évolue aussi fortement avec la taille des entreprises. Les sociétés de plus de 250 salariés sont celles qui l’utilisent le plus, tandis que les TPE de moins de 10 salariés en sont les plus éloignées.

Un marché à fort potentiel de développement

66% des entreprises qui travaillent en BIM ont participé à une opération où le BIM était inscrit au marché. Ce chiffre rejoint une enquête menée par Cegibat, qui révélait en 2018 que la majorité des bureaux d’études se sont lancés dans le BIM car ils constatent que la maquette numérique se déploie au niveau de la maîtrise d’ouvrage. Les maîtres d’ouvrage ont donc un rôle important à jouer dans le développement du BIM.

Par ailleurs, 50% des professionnels qui utilisent le BIM le font en construction neuve, qui tire le marché du BIM vers le haut.

Des freins au développement du BIM

Malgré un fort potentiel, le déploiement du BIM se heurte à plusieurs freins chez les professionnels de la construction. En effet, 51% d’entre eux ne perçoivent pas d’utilité ou de besoin dans l’immédiat pour leur entreprise.

Les investissements financiers liés au développement du BIM représentent aussi un frein pour de nombreuses entreprises : 45% sont limitées par les coûts de formation des équipes, tandis que 23% sont freinées par les coûts liés aux outils numériques et leur maintenance.

Le BIM, un enjeu pour les pouvoirs publics

En France, aucune loi n’impose l’utilisation du BIM dans les projets de construction. Toutefois, les enjeux économiques et écologiques liés au BIM sont tels que le gouvernement encourage le développement du BIM, d’abord avec la création du Plan Transition Numérique dans le Bâtiment (PTNB) début 2015, puis avec le lancement du Plan BIM 2022 à la fin 2018.

L’objectif du Plan BIM 2022, sur lequel l’Etat a engagé un budget de 10 millions d’euros sur la période 2019-2021, est de généraliser la pratique du BIM à l’horizon 2022. Pour cela, les pouvoirs publics misent sur la généralisation de la commande BIM dans l’ensemble de la construction, et sur la montée en compétence des entreprises grâce à la formation et à la diffusion des outils BIM.

Quelques éditeurs de logiciels BIM

Logiciels de modélisation

Logiciels de calcul et de simulation

Plateformes collaboratives

Plateformes d’objets BIM

Quelques organisations institutionnelles impliquées dans le BIM

Construire une stratégie de communication digitale spécifique au marché du BIM

Pour développer la visibilité de votre entreprise sur le marché du BIM, votre stratégie de communication digitale doit être construite en fonction de vos spécificités propres, mais aussi de celles de votre secteur.

Définir ses cibles

cible BIMLa première étape de votre stratégie de communication digitale est de définir vos cibles.

En fonction du type de logiciel que vous proposez, vous ne vous adressez pas aux mêmes personnes. Par exemple, un éditeur de logiciel de modélisation orientera principalement sa communication vers les maîtres d’œuvres, en particulier les architectes. Un éditeur de logiciels de calcul dédié aux métiers du génie climatique s’adressera plutôt aux bureaux d’études thermiques. Enfin, une plateforme d’objets BIM communiquera à la fois auprès des maîtres d’œuvre (qui utilisent les objets BIM) que des industriels (qui mettent leurs objets BIM à disposition sur la plateforme).

Prenez donc le temps d’identifier vos cibles selon les particularités de votre activité, mais aussi du secteur dans lequel vous exercez.

Définir ses objectifs

La seconde étape de votre stratégie de communication digitale sur le marché du BIM consiste à définir vos objectifs. Ce sont vos objectifs qui orientent les actions à mettre en place.

Par exemple, si votre objectif est de développer la visibilité et la notoriété de votre entreprise grâce au digital, concentrez vos efforts sur la stratégie de contenu, les réseaux sociaux ou les relations presse.

En revanche, si vous souhaitez plutôt générer des leads, trouver de nouveaux clients et vendre davantage de licences de logiciels, travaillez en priorité le référencement de votre site internet et investissez dans la publicité en ligne.

Pour booster les performances de votre stratégie digitale, vous pouvez bien entendu coupler plusieurs méthodes (par exemple, associer votre présence sur les réseaux sociaux à votre stratégie de contenu). Veillez toutefois à bien définir les objectifs et les actions à mettre en place pour chacune d’entre elles.

Tenir compte des évolutions du secteur

Sur le marché du BIM, les innovations techniques et les incitations des pouvoirs publics évoluent rapidement. Il est important de tenir compte de ces évolutions pour ajuster votre stratégie de communication digitale en fonction de la réalité économique du marché. Informez-vous régulièrement sur l’actualité du secteur (réglementation, innovations, nouveaux usages, etc.) afin de pouvoir rebondir rapidement.

Enfin, votre stratégie digitale doit être construite en harmonie avec votre stratégie de communication globale pour être efficace et cohérente. Elle doit donc respecter les mêmes codes, la même charte graphique et les mêmes orientations stratégiques.

livre-blanc-communication-bim

Téléchargez le livre blanc

"Quelle stratégie de communication digitale pour les entreprises du BIM ?"

J'accepte l'utilisation de mes données*

Les clés d’un site web performant dans le secteur du BIM

Sur le marché du numérique, votre site internet est plus que votre vitrine virtuelle : il s’agit bien souvent de votre premier canal de vente. Il est donc primordial de le construire de manière claire et attractive, de manière à obtenir un maximum de conversions.

Construire un site web ergonomique

Concevez l’ergonomie de votre site internet en fonction de vos cibles. L’internaute doit pouvoir trouver un contenu adapté à ce qu’il recherche en quelques clics seulement. Prenez donc le temps de bien réfléchir à l’architecture de votre site internet avant de débuter sa création.

N’oubliez pas que votre objectif principal est de convertir, c’est-à-dire d’inciter l’utilisateur à effectuer une action sur votre site, que ce soit de télécharger des objets BIM ou d’acheter un logiciel. Mettez donc en avant l’action de conversion dès votre page d’accueil, grâce à des boutons d’appel à action notamment. Par exemple, la plateforme d’objets BIM BimObject a choisi d’afficher tous ses objets BIM dès la page d’accueil. L’utilisateur n’a plus qu’à cliquer sur l’objet qui l’intéresse pour accéder à la page produit et le télécharger. Pour rendre l’usage le plus ergonomique possible, la création d’un compte n’est proposée qu’au moment où l’internaute clique sur le bouton « Télécharger ».

site web de Bim Object

Autre point essentiel : il est indispensable d’optimiser votre site web en responsive design, c’est-à-dire pour les appareils mobiles. Aujourd’hui, plus de 50% des internautes naviguent sur internet depuis un smartphone ou une tablette, c’est-à-dire sur un écran à la taille réduite, sur lequel les pages web non optimisées sont difficiles à parcourir. Ne vous privez donc pas de la moitié de vos visiteurs.

Enfin, veillez à ce que les différents points de contact de votre entreprise soient bien visibles et rapidement identifiables : numéro de téléphone, adresse, email et réseaux sociaux. Le visiteur qui le souhaite doit pouvoir vous contacter facilement. Prévoyez donc au minimum une page Contact et/ou Assistance technique et dupliquez vos coordonnées dans le footer de votre site.

Optimiser vos pages de vente

Lorsque vous vendez sur internet, vous devez convaincre l’internaute de l’intérêt de votre produit par rapport à celui de votre concurrent. Pour cela, optimiser vos pages de ventes est indispensable. Décrivez votre produit en détail, détaillez ses bénéfices client et ses caractéristiques techniques, surtout dans le domaine du BIM où vos clients sont des experts.

Par exemple, sur sa page de vente dédiée au logiciel de calcul ClimaWin, BBS Logiciels met en avant toutes les caractéristiques et fonctionnalités du logiciel, captures d’écran à l’appui. Des icônes très visibles permettent également d’accéder à une documentation détaillée, aux tarifs et aux contacts en un clic.

Site web de Climawin

Enfin, ajoutez une rubrique Actualités pour partager les dernières nouvelles de votre entreprise et rendre votre site plus dynamique. Vous pouvez aussi intégrer un blog à votre site internet pour y publier des conseils et des informations pratiques liés au secteur du BIM.

Soigner les détails techniques

Pour éviter les mauvaises surprises, choisissez un système de gestion de contenu (CMS) fiable. Il existe de nombreux CMS performants sur le marché, comme WordPress, Joomla ou encore Drupal. Pour permettre à vos clients d’acheter et/ou télécharger vos produits en ligne, il vous faut également un module e-commerce comme Woocommerce, ou une solution e-commerce clé en main comme Shopify ou Prestashop. Vous pouvez également faire développer la partie vente pour y ajouter des fonctionnalités avancées.

Gardez un œil sur le bon fonctionnement du e-commerce sur votre site : un panier d’achat ou un module de paiement dysfonctionnels découragent les internautes à acheter et nuit à la réputation de votre entreprise.

Concernant l’hébergement de votre site web, privilégiez une solution sécurisée qui vous protégera au maximum des tentatives de piratage. Il existe par exemple de très bonnes formules pour quelques dizaines d’euros par mois chez des hébergeurs comme OVH ou 1&1.

Pour positionner votre site internet dans les meilleurs résultats de Google, veillez à optimiser le référencement naturel (SEO) dès sa création. Pour cela, vous devez configurer certains éléments techniques comme le title, la méta-description, l’URL, l’arborescence et la structure Hn de chaque page avant même la mise en ligne du site. Nous en reparlerons plus loin.

Enfin, prévoyez une mise à jour technique de votre site web au minimum tous les trimestres afin d’éviter les bugs inopinés.

Les coups de cœur de Bâti Visibilité :

site web de Bim&Co
Le site internet de Bim&Co
site web de Trimble MEP
Le site internet de Trimble MEP
site web de ADN Construction
Le site internet d’ADN Construction

Travailler son référencement naturel pour rendre son site plus visible sur le marché du BIM

Pour permettre aux internautes de vous trouver lorsqu’ils font une recherche sur internet, il est indispensable de travailler votre référencement naturel (SEO). Cela consiste à positionner votre site dans les meilleurs résultats de Google pour vous démarquer de vos concurrents.

Prévoir le SEO dès la construction de son site internet

SEO site internet BIMGoogle définit la position des sites web dans ses résultats de recherche à l’aide de plus de 200 critères. C’est ce que l’on nomme le SEO « on site », c’est-à-dire l’optimisation technique du site internet pour faciliter son référencement. Elle doit idéalement être réalisée dès la conception du site, mais elle peut aussi être rattrapée plus tard si cela n’a pas été prévu initialement.

Voici quelques critères incontournables pour améliorer le SEO on site :

  • La structure Hn des titres (H1, H2, H3…)
  • Les balises title et méta-description
  • Les URL optimisées
  • L’optimisation mobile (responsive design)
  • La vitesse de chargement
  • La sécurisation du site (HTTPS)

Il est important de bien travailler les mots clés liés à votre activité. Par exemple, un logiciel BIM dédié au calcul et à la simulation des performances énergétiques des bâtiments devra rédiger les titres, les balises title, méta description et les URL de chacune des pages de son site web en intégrant les mots clés « logiciel de calcul », « performance énergétique » et tous ceux qui composent le champ sémantique lié à son activité.

Travailler les mots clés et la longue traîne

Le référencement naturel se base sur le champ sémantique : c’est en travaillant les mots clés relatifs à votre activité que votre site internet apparaîtra dans les meilleurs résultats des moteurs de recherche.

Commencez en dressant une liste des mots clés qui se rattachent à votre activité et intégrez-les dans le texte des pages de votre site. Ne vous limitez pas à quelques mots. Au contraire, utilisez la longue traîne, c’est-à-dire toute l’étendue des mots et expressions clés liés à votre métier, même les moins recherchés. En effet, choisir des mots clés moins concurrentiels mais plus qualifiés augmente vos chances de remonter dans les résultats de Google. Les contacts générés sont également plus qualitatifs.

Reprenons l’exemple de notre logiciel de calcul des performances énergétiques. En intégrant les mots clés « logiciel de calcul » et « performance énergétique » sur les pages de son site internet, il aura des chances d’apparaître quand les internautes taperont « logiciel de calcul performance énergétique » dans Google. Toutefois, cela ne lui assure pas de figurer parmi les premiers résultats de recherche, car les logiciels de calcul de performance énergétique auront eux aussi probablement intégré ces mots clés sur leur site.

Pour décupler ses chances d’apparaître dans les résultats de recherche, il est important de travailler la longue traîne avec davantage de mots et expressions clés. Par exemple, en densifiant les pages web avec des mots clés comme « impact environnemental des bâtiments », « RT 2012 », « RE 2020 » ou encore « label E+C- », le site internet apparaîtra plus facilement dans les résultats de toutes ces requêtes.

longue traine dans le secteur BIM

Pensez donc à densifier le contenu de votre site web au maximum. Chaque page doit contenir des mots et expressions clés pertinents et utiles pour votre activité. Travaillez des phrases et expressions entières, comme « télécharger un logiciel BIM pour calculer la performance énergétique des bâtiments » ou « simuler la performance énergétique dans la maquette numérique », de plus en plus courantes via la recherche vocale.

Travailler le maillage de liens internes et externes

Le maillage de liens internes consiste à relier entre elles toutes les pages de votre site internet.

Le maillage de liens internes a deux bénéfices :

  • Il facilite la navigation des robots des moteurs de recherche sur votre site, donc aide à indexer votre site web de manière plus rapide et plus efficace.
  • Il transfère la popularité d’une page vers celle sur laquelle pointe le lien. Cela est intéressant par exemple pour faire remonter les pages profondes de votre site.

Pour améliorer votre référencement naturel, il est donc essentiel d’insérer sur chaque page des liens pointant vers les autres pages de votre site, en les plaçant sur des ancres contenant des mots et expressions clés.

En complément des liens internes, vous pouvez ajouter des liens externes, pointant sur des sites extérieurs au vôtre. Ils sont utiles par exemple pour renvoyer l’utilisateur vers des pages de qualité fournissant un complément d’information, comme des textes réglementaires (DTU, décrets…), des avis techniques ou des aides publiques.

Partager les contenus sur les réseaux sociaux

Les publications qui génèrent de l’engagement sur les réseaux sociaux (likes, commentaires, partages) informent Google de la qualité d’un contenu et sont bénéfiques pour le référencement naturel. Vous avez donc intérêt à partager le contenu de votre site internet sur les réseaux sociaux et à susciter l’engagement des internautes.

Pour inciter les internautes à partager votre contenu sur les réseaux sociaux, pensez à intégrer des boutons de partage sur vos pages web.

Optimiser son SEO grâce à une stratégie de netlinking

La popularité d’un site internet figure parmi les nombreux critères qui déterminent son positionnement dans les résultats des moteurs de recherche. Elle se mesure entre autres en comptabilisant le nombre de liens pointant vers ce site (les backlinks). De plus, des outils comme Majestic SEO permettent de mesurer le Trust Flow (indice de confiance) et le Citation Flow (fréquence de citation) de votre site internet, qui entrent également dans l’évaluation de la popularité.

Pour améliorer le positionnement de votre site web sur les moteurs de recherche, il est donc nécessaire d’obtenir des backlinks en provenance de sites qualitatifs : c’est ce que l’on nomme la stratégie de netlinking.

Mettre en place une stratégie de netlinking est un travail au long cours qui nécessite à la fois une excellente connaissance des techniques de référencement naturel, ainsi que des partenariats avec des sites qualitatifs et sérieux. Nous vous conseillons donc de confier cette stratégie à une agence SEO spécialisée dans le bâtiment et la construction.

Un exemple de référencement naturel dans le BIM :

référencement naturel BIM

Valoriser son entreprise du BIM avec une stratégie de contenu efficace

Pour faire connaître votre entreprise, démontrer votre expertise et vous différencier de vos concurrents, il est important de valoriser votre activité et votre savoir-faire via une stratégie de contenu pertinente et régulière.

Mettre en place un blog d’entreprise ou une rubrique Actualités

Pour construire une stratégie de contenu efficace, ajouter un blog d’entreprise à votre site internet est une approche gagnante. Qu’il soit accessible directement depuis votre site web ou sous un nom de domaine propre, le blog est idéal pour partager votre savoir-faire et votre expertise dans votre secteur d’activité.

Le blog est très utile pour créer une relation de proximité avec les internautes. L’idée est de publier un contenu pratique, utile et adapté à ce que recherchent vos visiteurs, tout en anticipant leurs interrogations. Pour les fidéliser et leur donner envie de revenir sur votre blog, il est important de publier du contenu à fréquence régulière (entre 1 article par mois et 1 article par semaine). Par exemple, l’éditeur de logiciels Trimble MEP publie sur son site web, dans la rubrique « Ressources », des articles sur l’actualité de l’entreprise, mais aussi sur l’évolution des métiers et du secteur du BIM.

blog bim trimble

Si vous n’avez pas de blog, prévoyez au moins une rubrique Actualités. Elle vous permettra d’alimenter fréquemment votre site web avec du contenu neuf (évolutions logiciel, études, partenariats, trophées…) et d’informer vos visiteurs sur la vie de votre entreprise.

Publier un contenu informatif, pertinent et utile pour vos cibles

Ce que vous publiez sur votre blog ou votre rubrique Actualités doit être pensé pour répondre aux attentes de vos visiteurs : c’est le principe de l’inbound marketing. Cela consiste à attirer les internautes sur votre site internet en leur proposant des contenus utiles, qui anticipent leurs questionnements et répondent à leurs besoins.

Comment construire une stratégie de contenu gagnante ? Commencez par étudier votre client idéal, le type de visiteur que vous ciblez : s’agit-il d’architectes ? De bureaux d’études ? D’industriels ? Recherchent-ils des informations pratiques ? Des éclairages sur la réglementation ou sur le marché ?

Une fois que vous avez défini quel est votre client idéal (appelé aussi votre persona), imaginez les questions qu’il peut se poser et publiez du contenu qui l’aide à y répondre. Si vous êtes éditeur de logiciel de modélisation ou de calcul, publiez des conseils et des tutoriels pour bien utiliser votre logiciel, et mettez en avant des projets qui utilisent votre outil. Autodesk publie par exemple dans sa rubrique « Autodesk University » des vidéos de formation pour aider ses clients à bien utiliser ses logiciels.

Si vous êtes une plateforme d’objets BIM, publiez par exemple des conseils à destination des industriels pour optimiser ses objets BIM, et des conseils dédiés aux architectes pour bien les intégrer dans la maquette numérique.

Publier un contenu visuel et facilement partageable

Les contenus que vous publiez sur les réseaux sociaux sont également efficaces pour alimenter votre stratégie de contenu. Privilégiez du contenu visuel ou multimédia, dynamique et facile à partager, comme les podcasts, les vidéos, les infographies, etc.

Par exemple, l’éditeur de logiciels Graitec partage sur son compte LinkedIn des webinaires sur l’utilisation des outils BIM dédiés aux architectes et ingénieurs du bâtiment.

Les contenus visuels ou multimédias ont un fort potentiel de viralité sur les réseaux sociaux. Ils sont donc très efficaces pour valoriser votre expertise et vous positionner comme une référence dans votre secteur.

Les coups de cœur de Bâti Visibilité :

blog BIM archicad
La page Actualités d’Archicad
blog BIM BTP
Le blog de BIM & BTP
blog Bim & Co
Le blog de BIM & Co
livre-blanc-communication-bim

Téléchargez le livre blanc

"Quelle stratégie de communication digitale pour les entreprises du BIM ?"

J'accepte l'utilisation de mes données*

Être présent sur les réseaux sociaux : les bonnes pratiques dans le secteur du BIM

Dans le secteur de la construction, et d’autant plus sur le segment de la transformation numérique, les professionnels sont de plus en plus connectés sur les réseaux sociaux. Adopter une stratégie de community management est donc un excellent moyen de faire connaître votre entreprise, à condition de ne pas s’éparpiller.

Choisir le bon réseau social

N’essayez pas d’être présent sur tous les réseaux sociaux qui existent, au risque de vous disperser et de diluer votre message. Choisissez plutôt un ou deux réseaux sociaux sur lesquels vos cibles sont présentes et actives. Prenez donc le temps de bien connaître vos cibles et leurs usages sur les réseaux sociaux.

Dans le secteur du BIM, les professionnels sont présents avant tout sur LinkedIn, et dans une moindre mesure sur Twitter. Capitalisez donc sur ces deux réseaux sociaux qui vous apporteront de meilleurs résultats.

Etablir un planning de publications

Construire votre stratégie de community management sur les réseaux sociaux nécessite beaucoup de rigueur et de temps. Pour obtenir une bonne visibilité et un bon taux d’engagement sur les réseaux sociaux, vous devez publier régulièrement, c’est-à-dire de 1 à 4 fois par semaine en fonction de votre actualité. Pour cela, il est indispensable d’anticiper vos publications et d’établir un planning. Ce calendrier de publications vous permettra de préparer et programmer vos posts à l’avance, sans vous trouver au dépourvu.

Le community management répond à la même logique que la stratégie d’inbound marketing : publiez des contenus utiles ou informatifs, adaptés aux besoins et aux attentes de votre client idéal. Par exemple, partagez vos articles de blog et les actualités de votre entreprise (nouveau logiciel, partenariat, participation à des salons…).

Publiez également des visuels ou des contenus multimédias (photos, vidéos, infographies, carrousels, webinaires…). Ces contenus sont privilégiés par les algorithmes des réseaux sociaux, attirent davantage l’attention des utilisateurs et augmentent ainsi la viralité des publications.

Sur son compte Twitter par exemple, Bim & Co publie des vidéos pour présenter les dernières fonctionnalités de sa plateforme.

Fédérer une communauté autour de sa marque

L’un des principaux avantages des réseaux sociaux réside dans leur capacité à entretenir une relation de proximité avec vos clients et prospects. Il s’agit donc d’un outil idéal pour construire et fédérer une communauté autour de votre marque.

Pensez à publier du « snack content », à savoir du contenu qui se consomme facilement, rapidement et génère de l’engagement. Repartager le contenu de vos clients est aussi un très bon moyen d’augmenter votre taux d’engagement. Par exemple, BIM Cloisons partage sur LinkedIn les contenus de ses clients utilisant ses logiciels.

réseaux sociaux BIM Cloisons

Enfin, n’oubliez pas d’engager vos collaborateurs, ils sont les premiers ambassadeurs de votre entreprise ! Demandez-leur de partager les contenus de votre marque sur leurs propres comptes pour leur donner davantage de visibilité.

Nouer des partenariats avec des influenceurs

Dans le secteur du BIM, les influenceurs sont encore peu nombreux. Toutefois, certains professionnels de la maîtrise d’œuvre vulgarisent le sujet. C’est le cas par exemple de Jérémy de la chaîne Youtube Le Bim EN VRAI, qui explique en vidéo ce qu’est le BIM.

Les coups de cœur de Bâti Visibilité :

La page LinkedIn de BBS Slama
réseaux sociaux BIM Polantis
Le compte Twitter de Polantis
La page LinkedIn de Clovis

Gagner des parts de marché dans le secteur du BIM grâce à la publicité en ligne

La publicité en ligne est efficace pour augmenter le trafic sur votre site internet, générer des leads et obtenir de nouveaux clients rapidement. Certaines règles sont toutefois incontournables pour obtenir les meilleurs résultats.

Définir l’objectif de sa publicité en ligne

La publicité en ligne, aussi appelée Search Engine Advertising (SEA), permet de remplir plusieurs objectifs :

  • Gagner en visibilité sur certains mots clés
  • Travailler sa notoriété
  • Faire revenir les internautes sur son site internet
  • Attirer des clients localement
  • Booster ses ventes en ligne

Choisissez bien votre objectif, car c’est lui qui détermine le type de campagnes publicitaires à mettre en place (Search, Display, remarketing, Google Shopping). Reste ensuite à configurer vos campagnes SEA en fonction de vos critères de ciblage et de votre budget.

Revitzo et Autodesk ont par exemple investi dans des campagnes de publicité Google Search pour apparaître en tête des recherches des internautes qui cherchent un logiciel BIM :

SEA BIM Search

Optimiser sa landing page pour générer des leads

La publicité en ligne, aussi appelée Search Engine Advertising (SEA), permet de remplir plusieurs objectifs :

  • Gagner en visibilité sur certains mots clés
  • Travailler sa notoriété
  • Faire revenir les internautes sur son site internet
  • Attirer des clients localement
  • Booster ses ventes en ligne

Choisissez bien votre objectif, car c’est lui qui détermine le type de campagnes publicitaires à mettre en place (Search, Display, remarketing, Google Shopping). Reste ensuite à configurer vos campagnes SEA en fonction de vos critères de ciblage et de votre budget.

Revitzo et Autodesk ont par exemple investi dans des campagnes de publicité Google Search pour apparaître en tête des recherches des internautes qui cherchent un logiciel BIM :

Acheter des espaces publicitaires sur les médias digitaux

La plupart des sites d’information professionnelle pratiquent la vente d’espaces publicitaires. Cela consiste à acheter l’affichage de bannières ou d’encarts publicitaires sur le site web pendant une durée déterminée.

Investir dans ce type de publicité vous permet de profiter du trafic et de la notoriété des médias de votre secteur, comme Bimactu.com, Hexabim.com, Cad-magazine.com, Bim-Manager.fr ou encore AMC-archi.com.

bannière publicitaire BIM Hexabim
Une bannière publicitaire sur le site Hexabim.com

Un exemple de publicité en ligne Google Ads dans le BIM :

Accroître sa notoriété sur le marché du BIM grâce aux relations presse

Quel que soit le type de logiciel BIM que vous éditez, adopter une stratégie de relations médias est un excellent moyen d’augmenter la visibilité et la part de voix de votre entreprise, à condition de cibler les bons médias avec les bonnes informations.

Bien cibler les médias

Dans le domaine du BIM, des revues professionnelles spécialisées telles que Bimactu.com, CAD Magazine, Hexabim.com, Bim-Manager.fr ou encore Lalettredubim.com ont autorité. Lus par plusieurs types de professionnels (architectes, bureaux d’études, ingénieurs…), ils sont un excellent moyen de toucher les différents corps de métiers que vous ciblez.

À destination de quels médias communiquer ? Pour savoir à quels journalistes s’adresser, deux critères entrent en jeu : d’un côté les spécificités de votre activité, de l’autre la nature de votre information. Par exemple, un éditeur de logiciel BIM dédié spécifiquement aux bureaux d’études thermiques s’adressera en priorité à la presse professionnelle du secteur. À l’inverse, une plateforme d’objets BIM, s’adressant à la fois aux maîtres d’œuvre et aux industriels, touchera des cibles presse plus larges.

Quoi qu’il en soit, il est conseillé de recibler les journalistes lors de chaque envoi d’information : un communiqué de presse sur une évolution de logiciel ne sera pas adressé aux mêmes journalistes qu’un communiqué sur une levée de fonds.

Enfin, le succès d’une stratégie de relations presse repose en grande partie sur la connaissance des journalistes d’un secteur. En effet, il est nécessaire de connaître les personnes qui travaillent dans les rédactions, car les équipes évoluent régulièrement. Pour cette raison, il est conseillé de faire appel à une agence de relations médias spécialisée dans la construction.

Communiquer les bonnes informations à la presse

Les relations presse ne fonctionnent pas de la même manière que la publicité. D’une part, la publicité fait l’auto-promotion d’un produit, d’un service ou d’une marque. D’autre part, les relations médias ont pour objectif d’informer la presse de l’actualité d’une entreprise. Une fois l’information reçue, les journalistes décident de la reprendre ou non dans leur article. Ils apportent ainsi à l’information une caution que la publicité n’offre pas.

Quel type d’information envoyer aux médias ? Tout d’abord, une information destinée à la presse doit porter sur une nouveauté : nouvelle fonctionnalité, nouveau service, nomination, investissement, partenariat, trophée… Sans cette notion de nouveauté qui apporte un angle au sujet, les journalistes risquent de ne pas s’y intéresser.

Par ailleurs, l’information doit être présentée de manière neutre et objective, sous la forme d’un communiqué ou d’un dossier de presse réunissant toutes les informations nécessaires à la bonne compréhension et à la bonne restitution de l’information par les journalistes. Vous avez aussi la possibilité d’organiser des rencontres presse (conférence de presse, petit-déjeuner ou déjeuner de presse).

Devenir référent sur son secteur en prenant la parole dans la presse

Les relations presse sont idéales pour augmenter votre notoriété auprès des professionnels que vous ciblez. En informant régulièrement les journalistes de votre actualité, vous vous identifiez en effet comme un expert référent de votre secteur.

Pour ce faire, n’hésitez pas à proposer des interviews ou des tribunes sur les sujets d’actualité du BIM, dans le but de transmettre votre vision sur une thématique précise.

Toutefois, il est important de garder à l’esprit que pour être efficace, une stratégie de relations presse doit être entièrement construite sur mesure.

Les principaux médias spécialisés en BIM :

livre-blanc-communication-bim

Téléchargez le livre blanc

"Quelle stratégie de communication digitale pour les entreprises du BIM ?"

J'accepte l'utilisation de mes données*

* Vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité, et acceptez de recevoir des informations relatives à notre société. 

L'actualité de la communication Bâtiment

Retrouvez les actualités du marketing digital, de la communication et tous nos conseils pour améliorer la visibilité et la notoriété des entreprises du Bâtiment, de l’Habitat, de l’Energie et de l’Industrie sur le web et dans la presse.

Nous contacter

*Vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité, et acceptez de recevoir des informations relatives à notre société.

Nos services

developper-strategie-digitale

Audit de communication OFFERT

N’hésitez pas à nous contacter pour bénéficier d’un audit de communication. Nos spécialistes du digital vous guideront vers les actions à mettre en place pour optimiser votre visibilité sur le web !

Nos livres blancs
spécial Bâtiment

+ de conseils en communication et marketing digital appliqués aux métiers du BTP

Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque mois de nouvelles ressources pour construire et perfectionner votre stratégie digitale sur les marchés du Bâtiment, de l’Habitat, de l’Energie et de l’Industrie

Partagez cet article :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
mag-bati-visibilite-2021

Téléchargez le mag Bâti Visibilité !

32 pages de conseils et astuces pour développer la présence de votre entreprise du bâtiment sur le web